Doshi's blog

Thème:

Mon expérience avec IRC

, , — ~7mn de lecture

Ya les copains von et Korbak qui ont fait leurs petits articles sur IRC, qui sont tous les deux vachement biens (allez les lire <3), et du coup j’ai eu envie d’écrire sur IRC aussi. Mais plutôt que de dire pourquoi ce que c’est (von le fait déjà) ou pourquoi c’est bien (Korbak le fait déjà), j’vais parler de mon expérience et ressenti sur ce truc. Voilà let’s go.

On fait connaissance ?

Tout débute par une sombre nuit de 1988… Non c’est pas vrai, ça commence en genre 4ème-3ème (en 2012-2013 du coup, je crois). Je suis dans le bus pour rentrer chez moi quand un copain à moi (salut Augustin!) me parle d’une application qui le fait beaucoup rigoler : DansTonChat1 :o. Effectivement, c’est plutôt rigolo, et je me mets à lire un peu le site de temps en temps chez moi sur le PC familial (j’avais ni PC ni téléphone à l’époque). Et le jour où j’ai un téléphone, c’est une des premières applications que j’installe, pour m’occuper quand je suis seul (et oui, j’étais pas encore tombé dans les réseaux sociaux, et de toute façon j’avais pas de G)(ça existait pas la 4G). Et c’est cette application qui m’a fait découvrir l’informatique finalement, parce qu’un bon nombre de blagues tournaient autour d’IRC, de Linux, de la programmation. Quand j’y pense, c’est sûrement avec cette appli que je me suis lancé dans le cours de C du Site du Zéro à l’époque, mais je m’égare.

Première rencontre

Du coup, à force de lire et relire les quotes de l’application et de commencer à comprendre un peu les vannes, je voulais tenter de rejoindre IRC, mais j’avais jamais trouvé un client convenable, je connaissais que mIRC, et il était payant.

En parallèle, je me familiarise avec tout ça, et l’expérience Linux me tente de plus en plus. Mais un jour, en cherchant à installer Steam sur mon (?2) PC, je remarque un petit truc en bas de la page, un truc du genre : “We like Linux, and you should too! Steam supports Linux, why don’t you try it? Our favorite flavor is Ubuntu”. C’était l’étincelle qu’il me fallait, alors je m’empare d’une clé USB, du guide pour bien débuter à Linux du Site du Zéro (ou ptet OpenClassroom, je sais plus quand c’est arrivé), et c’est parti mon kiki, j’installe fièrement ma première Ubuntu3. Il me semble pas avoir eu trop de problèmes de mémoire, ça s’est bien passé.

Et en regardant les applications préinstallées, ô mais que vois-je ? HexChat! Du coup je saute sur l’occasion, et je vais fièrement rejoindre un chan IRC comme un grand, comme les gens dans les quotes, comme un vrai geek 😎 (par contre, impossible de me rappeler le serveur ou le chan hein). Et ma mémoire me dit que c’était le jour de mon anniversaire, et que c’était celui de mes 14 ans, mais soit c’est faux, soit la chronologie dans ma tête est pétée…)(j’m’en souviens parce que je l’ai dit sur ledit chan IRC)

Au lycée

Au lycée, je me suis fait un nouveau groupe d’amis, déménagement (kinda) oblige. On sympathise, blablabla, on se retrouve sur Skype le soir pour papoter, sauf que Skype était bloqué par le proxy du lycée il me semble. Et du coup pendant les cours, on avait le droit au PC (c’est chouette pour prendre des notes, sauf que moi je prenais pas de notes hein, qu’on se le dise). Et pour pouvoir papoter pendant les cours, bah je leur ai proposé IRC, on allait sur le webchat de Quakenet, on se rejoignait sur un chan, et c’était parti mon kiki, c’était trop cool4.

Ce groupe d’amis, j’ai à maintes reprises essayés de les faire switcher de Skype à IRC au fur et à mesure que je devenais pro-libre. Mais la sauce n’a jamais vraiment prise et c’est Discord qui a remporté la partie malheureusement, avec son historique des messages, son partage d’images, ses channels privés et son mode vocal. J’avoue que j’ai toujours une légère amertume de chatter là-bas, alors qu’on pourrait être sur IRC (on trouverait un truc pour partager les messages et on parlerait sur Teamspeak ou Mumble quoi). Mais je connaissais pas de système accessible qui permettent de garder l’historique des messages aux moments charnières où on cherchait nouvelle plateforme. Maintenant je connais TheLounge grâce à l’article de Von, que j’ai installé sur mon serveur, mais c’est un peu tard, Discord est dans les mœurs.

Après

Après, j’ai fait quelques escapades sur un chan sur Quakenet avec des gens que je cotoyais, mais j’ai fini par en partir parce que l’un des 3 amis commençait à me taper trop sur les nerfs pour que sa présence soit supportable.

Et quelques articles de blog par-ci par-là réveillaient la flemme en moi et j’essayais encore, mais ne trouvant jamais de moyen vraiment pratique pour garder l’historique des messages (devoir se connecter à mon serveur tout le temps je trouvais ça un peu laborieux, et j’aurais voulu y accéder depuis mon téléphone aussi), j’abandonnais peu à peu. Et puis j’avais personne que je connaissais à qui parler là-bas. Du coup je ravalais ma fierté et mes rêves, et je soupirais de désespoir en regardant le coucher de soleil pointant à l’horizon. Bon j’exagère mais j’avais le seum quoi.

Et depuis l’article de Von, j’ai trouvé TheLounge, qui donne une interface web pour se connecter, et qui est un service qui tourne sur mon serveur, donc je garde les logs. Et j’ai un chan sur lequel être avec des copains donc une raison de rester. I’m on IRC, bitchez \o/. Bon j’ai toujours un peu le seum parce que je suis pas dans le terminal et que j’aime bien être dans le terminal mais bon, j’ai pas encore trouvé mon setup de rêve. Ça serait le même principe que TheLounge, donc un daemon sur mon serveur, et je m’y connecterais depuis un client en CLI comme Weechat ou Irssi, de la même manière qu’avec TheLounge je me connecte en Web sur irc.doshi.re. Et si en plus je pouvais m’y connecter avec mon tel ça serait le pompom.

Mais pourquoi t’aimes tant IRC ??

C’est vieux, c’est que du texte, faut faire des techniques de sioux pour garder l’historique des messages, c’est compliqué, c’est relou ton truc. Discord c’est plus simple.

Alors oui (sauf pour le compliqué, ça l’est pas, c’est juste inhabituel dans le paysage centralisé du web).

Sauf que j’aime tellement, pour deux raisons :

  1. Primo, la nostalgie de mon adolescence, où je m’imaginais ça comme un truc de “vrai geek”, comme un vestige de la culture internet du passé, sombre jungle pleine de mystères, à l’opposé de la centralisation actuelle où les gens (moi le premier) visitent genre 5 sites régulièrement à tout casser.
  2. Deuzio, par avis politique, du fait de sa nature de protocole robuste et décentralisé, c’est quand même vachement plus attirant qu’une plateforme capitaliste privatrice centralisée avec offre payante, nan ? Le truc il est simple, élégant, et robuste. Ça fait 30 ans qu’il est là et il sera encore là dans 30 ans5.

Bref, j’aime IRC, j’y suis attaché

  1. Pour ceux qui connaissent pas, DTC c’est un site (anciennement BashFr), puis une appli, qui regroupe des bouts de discussion entre potes glanés (ou soumises par lesdits potes) par-ci par-là sur le Net que ce soit via Skype, Discord, Twitter, MSN, et bien sûr pour la plupart, IRC. 

  2. À dire vrai, je pense pas que c’était le mien, ça devait être le PC dédié à mes sœurs et moi, mais je devais y passer vachement plus de temps. Je sais plus du tout. De mémoire, j’ai eu mon premier PC à moi en 2nde. 

  3. Et dire qu’à l’époque je voyais une install de Arch comme un but ultime, le pinnacle de mon aventure Linux. Ça m’avait fait rigoler le jour où j’ai installé ma première Arch haha 

  4. D’ailleurs ce proxy nous empêchait de jouer à Dofus ou Hearthstone, c’était casse-pied, mais on avait trouvé un moyen de se connecter aux jeux en lançant direct l’executable, sans passer par l’updater, c’était pas bloqué. Mais bon, ça, ça n’a marché qu’en 2nde :/ 

  5. Mandatory xkcd : https://xkcd.com/1782/ 


Si vous voulez commenter, il faut suivre @Doshirae@comments.doshi.re sur le fediverse, et répondre au post correspondant à ce billet. C'est un peu expérimental, mais je paie les pots cassés pour que ça devienne top