Doshi's blog

Thème:

You're the Inspiration de Chicago : ou un curieux parallèle

, — ~4mn de lecture

Oui le titre est pompé sur la vidéo d’Alphi sur Irréversible, mais 1) je fais ce que je veux et 2) le titre était vraiment pourri avant. En plus, j’ai pensé à ce nouveau titre pendant l’écriture et je me suis rendu compte 2s plus tard que j’avais piqué le titre d’Alphi parce que même si ça venait de moi, ça me disait furieusement quelque chose.

Scène de vie : j’essaye de dormir tranquillement, mais j’y arrive pas du tout (ce sont des choses qui arrivent me direz-vous). Comme à mon habitude depuis 3-4 jours (oui vraiment) j’ai You’re the Inspiration de Chicago dans la tête. J’adore vraiment ce morceau, il me rend dingue, il est trop cool.

MAIS.

Ya juste un tout petit passage qui me chiffonne. À un moment dans les paroles, le chanteur dit un machin comme ça : “No one need you more than I [need you]”.

Petit apparté : ça m’arrive pour quelques morceaux de musique où je me fais une attente différente de ce qui va arriver dans le morceau que ce qui est vraiment dans le morceau. Genre le morceau dit “A”, mais moi j’aurais trouvé ça plus stylé qu’il dise “B”. J’ai ça avec You’re the Inspiration, et je vais vous dire mon B dans 2 minutes, mais aussi avec l’Enfant Seul d’Oxmo Puccino, et dans un morceau du TSR Crew mais je sais plus lequel. Mais bon, reprenons.

Bref, moi j’aurais grave voulu qu’il dise “No one need you more than I do” La évidemment en texte, ça n’a aucun sens, mais en musique je trouve que ça marche vachement mieux que la version “officielle”

Mais on s’en bat les gonades de ton truc Doshi, pourquoi tu mets ça sur ton blog ‽

Alors déjà, c’est mon blog je fais ce que je veux, si j’ai envie de mettre des photos de vacances JE LE FAIS KAREN, OK? Et ensuite, oui effectivement, bien vu.

J’en étais simplement venu à la réflexion que tout ce machin était quand même vachement plus simple à avoir sur un morceau fini.

On me donne un matériel tout fait, et moi je “critique” le morceau en disant « Ah tiens ce détail aurait pu être vachement mieux comme ça », mais du coup j’ai un “taff” vraiment super facile.

L’analyse d’un truc ne permet absolument pas de créer un autre truc.

Mais ça ya Alphi qui en parle déjà dans sa vidéo sur Rick et Morty. Il y explique que le travail d’analyse et le travail de création sont vraiment deux choses différentes, et que personne n’a jamais écrit un chef d’œuvre en suivant un bouquin.

Cependant j’aimerais nuancer son propos, parce que je pense que même si c’est pas en suivant un bouquin qu’on crée un truc de ouf, mais la lecture du bouquin et l’analyse d’œuvres 1 peut nous aider à créer ce truc de ouf (ou au moins créer un truc, qui est la première étape à créer un truc de ouf).

Mais Alphi parle d’un autre truc dans sa vidéo sur Rick et Morty, qui part de là : on est vachement mauvais à créer des trucs mais vachement bons pour analyser et critiquer des trucs. Donc ce que dit Justin Roiland (un des créateurs de Rick et Morty du coup 2), c’est que d’abord on crée un truc, puis ensuite on le critique jusqu’à ce que soit bien.

Et ça fait un drôle de parallèle avec l’informatique, je trouve.

Bah oui. En fait, c’est le principe des mises-à-jours. D’abord on fait un truc pourri, qui fait le taf mais mal, ou qui fait un sous-ensemble de ce qu’il devrait faire (c’est comme ça que je fonctionne moi), et ensuite on le “critique”/met à jour jusqu’à ce qu’il fasse ce qu’on veut.

Bah du coup pour la création artistique c’est pareil, c’est marrant nan ?

Mais ya une limite à l’analogie : en informatique, on peut modifier une version finie bien plus facilement qu’en musique, pour plusieurs raisons.

Et en vrai j’ai l’impression de me perdre dans ce que je suis en train de raconter, donc je vais clôre cet article ici et maintenant.

Tchou.

  1. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Ya autant (voire plus!) de choses à apprendre d’une mauvaise œuvre que d’une bonne. 

  2. Allez voir la vidéo d’Alphi, ça aidera à me suivre ! 


Il n'y a pas de commentaire sur ce blog, donc si vous voulez réagir à cet article, n'hésitez pas à venir m'en parler sur Mastodon, ou par mail. Des bisouxes !