Doshi's blog

Thème:

La relation entre force mentale et bonheur

— ~3mn de lecture

Récemment, je me réintéresse à la méditation. J’trouve que c’est une pratique à la fois très pragmatique (c’est assez littéralement de la muscu pour l’esprit, donc pas bien sorcier) mais en même temps plein de mystère. Et ça me fait me poser des questions sur la nature du bonheur.

Tout d’abord je préfère prévenir mais j’ai évidemment pas de réponse à apporter, juste des questions. Et pour avoir mon cheminement, va falloir aller jusqu’à la source. Et là c’est le moment où je dis que si je me remets à la méditation c’est grâce à Hunter X Hunter et je perds toute crédibilité. En vrai pour être honnête, c’est Hunter X Hunter et Demon Slayer, mais les réflexions sont venus avec HxH.

En fait, dans ces 2 animes (et dans Naruto aussi, parce que tant qu’à y être, autant caser Naruto), la meditation est autant une part de leur entrainement que les exercices physiques. Bon certes eux ça leur permet de faire des dingueries genre balancer des boules d’énergie ou quoi, mais d’après ce que j’ai appris de la vraie méditation, bah en vrai c’est un peu le même principe, d’affuter son esprit, travailler sa concentration, cultiver sa reconnaissance, ce genre de trucs. Et genre dans HxH ils font ça pour travailler leur volonté, parce que ça leur permet de faire des dingueries justement.

Mais du coup la question que je me posais c’est que là où la musculation ça permet de faire grossir les muscles et donc d’être plus fort, la méditation fait “grossir” 1 certaines zones du cerveau, les rendant plus forte. Mais on vante aussi souvent les mérites de la méditation pour augmenter le bonheur dans la vie.

Du coup, d’où ma question : est-ce qu’être plus fort mentalement, avoir plus de volonté, c’est lié au bonheur ?

Là où j’arrive pas trop à voir, c’est que d’un côté ça a l’air relativement logique que si t’as plus de volonté et de force mentale, tu vas être moins ébranlé par les évènements et donc le bonheur serait plus stable. Mais en même temps je vois pas ce qui empecherait d’avoir quelqu’un avec une grosse force mentale et une grosse volonté mais malheureux

Après je sais pas si je confonds juste pas tout quand je dis “force mentale” et que je me perds pas dans l’analogie avec la musculation (qui doit avoir ses limites, mais je les connais pas). Mais ça serait clairement pas impossible tellement la méditation c’est “flou” pour l’instant pour moi. Là on la musculation physique c’est vachement straightforward (c’est assez facile de savoir faire une pompe en en ayant jamais fait juste en écoutant/regardant des explications), la méditation, vu que tout se passe dans la tête, bah c’est vachement plus opaque comme processus. Avec la musculation, par ex tu fais des pompes → t’as mal aux bras après, c’est assez visible l’effort fait ; là où la méditation t’es pas bien certain de bien faire, ni de si t’as bien travaillé, ni pas grand chose en fait. Surtout que les résultats, contrairement à la douleur des bras, ils peuvent ne venir qu’au bout d’un certain moment à pratiquer…

Fin bref, j’aime bien la méditation, j’aimerais garder cette habitude, mais j’suis complètement paumé mdr

  1. En vrai de ce que j’ai compris des études scientifiques sur la méditation, les guillemets sont de trop 


Il n'y a pas de commentaire sur ce blog, donc si vous voulez réagir à cet article, n'hésitez pas à venir m'en parler sur Mastodon, ou par mail. Des bisouxes !