Doshi's blog

Thème:

A Short Hike

, — ~7mn de lecture

J’me suis dit que vu que je savais pas quoi écrire pour mon blog, je pourrais faire des reviews de jeux auxquels je joue, vu que c’est de ça dont j’occupe mon temps. J’ai vraiment recommencé à jouer aux jeux-vidéos ya quasi un an, quand j’ai acheté ma Switch. Du coup j’vais avoir pas mal de jeux à rattraper niveau review. Espérons que je me débine pas. Je savais pas trop par quel jeu commencer, mis à part que ça allait évidemment être un de mes chouchous : Tunic, Celeste, Hollow Knight ou A Short Hike. J’me suis dit que Celeste j’attendrai peut-être de finir (ou abandonner) Farewell pour en parler (mais j’ai des choses sur le coeur avec ce jeu), Hollow Knight ça pouvait attendre et plutot laisser la place à un jeu moins connu. Et du coup j’ai choisi A Short Hike plutot que Tunic parce que c’est : encore moins connu (je pense) et très court, donc très cool à se faire en une session, un soir à la cool.

J’vous parlerai ptet de mon amour de Smash Bros aussi un de ces quatre.

Le concept du jeu

On incarne Claire, qui se retrouve avec sa tante, sur une petite île qui a l’air de faire partie d’un parc national de ce que j’ai compris, mais c’est pas bien important l’endroit précis. Le but du jeu : aller au sommet de Hawk Peak, la montagne sur l’île, parce qu’on a besoin de réseau pour un appel et que c’est le seul endroit où ça capte. Mais tout est fait dans le jeu pour nous faire oublier l’objectif : des mini-jeux par ci, des personnages rigolos par là, ou encore des trucs cachés. Et de la pêche, parce que les bons jeux ont de la pêche. Finalement le but du jeu, c’est de se balader tranquillou sur l’île, de prendre du bon temps quoi.

Et ce qui fait que la recette marche si bien à mon avis, c’est principalement 2 choses : le gameplay et l’absence de carte du monde.

Le gameplay

Premièrement, c’est super agréable de se balader sur l’île. Ce que j’ai pas encore dit, c’est que notre personnage Claire est un pingouin 1. Et les pingouins, ça sait voler ! Et il y a aussi dans le jeu des « plumes d’or » à récupérer, qui permettent à Claire d’escalader les murs et de lui rajouter un saut supplémentaire. Donc au fur et à mesure de l’aventure, on peut aller de plus en plus haut plus facilement, et voler plus longtemps du coup (vu qu’on est plus haut héhé). Et la petite cerise sur le gateau de gameplay, c’est la mécanique de vol en elle-même, très jouissive à prendre en main puisqu’on peut choisir de planer tranquillement, ou bien piquer pour accumuler de la vitesse et du coup filer à travers vents et marées une fois de retour en planage avec toute cette vitesse. Et c’est très kiffant.

L’absence de carte du monde

Alors ça c’est formidable. Par l’absence de map, bah on est tout simplement obligé de se balader, et en se baladant on va forcément tomber sur des trucs, on va forcément se perdre 2, retomber sur les mêmes paysages et finalement finir par reconnaitre les lieux et savoir se repérer un minimum sur l’île. Ce qui m’a aussi beaucoup aidé et beaucoup fait kiffé, c’est que pour aider à l’orientation, chaque zone de l’île a son petit “timbre” musical, et la musique qui est jouée est une superposition des timbres des zones dans lesquelles on est, tout ça transitionné de manière très fluide (et la musique est évidemment très chouette, il n’y a pas de bon jeu sans bonne musique)

Finalement, sur cette île, on est déboussolés en arrivant, mais on est comme à la maison à la fin du jeu

La fin

Je vous ai dit au début de l’article que le jeu se faisait en une session, mais en fait le jeu se fait entre 1h et 2h suivant le temps que vous passez à glander avant d’aller au sommet (où vous serez accueilli par une fin du jeu que je trouve vraiment géniale), et que le 100% du jeu m’a pris environ 5h. C’est pour cette raison que quand les gens me demandent une idée de jeu, le premier truc que je propose c’est A Short Hike : c’est une pépite et ça se fait super rapidement, donc facile de “s’y mettre” (contrairement à genre Breath of the Wild, où le jeu est tout autant masterclass, et je trouve le kiff de la découverte dans les deux jeux assez similaire, mais bon ya un peu plus de temps de jeu à investir)

Et j’ai pas mentionné que les dialogues sont choupis, voir même touchant à certains moments. Et je trouve les personnages vraiment naturels, avec une personnalité qui se ressent juste à leur manière de parler, ils parlent comme des gens normaux c’est cool

Et pour finir, j’vais vous partager ma petite tradition vidéo-ludique, qui a fait en sorte de carrément rallonger la durée de vie du jeu (je dois avoir 20-25h de jeu) (même si j’avoue que je rallonge déjà un peu tout seul de quelques heures de jeu juste parce que je vais me balader dans l’île, j’aime bien c’est apaisant (et avec toutes les plumes du jeu, les obstacles ne sont plus une considération))

Le speedrun

Et ouiiii, j’adoooooore le speedrun. Ça faisait longtemps que le domaine m’intéressait, mais j’trouvais ça hors de portée (en même temps quand tu regardes que des toprunners, ça a l’air impossible). Et du coup pour la petite tradition, à chaque fois que je finis un jeu, j’vais voir une run 3 et je regarde aussi à combien se tient le record du monde du jeu. Et bah dans le cas de A Short Hike, ce record du monde pour finir le jeu est à 2mn33 (oui oui). Et en fait, la run avait l’air faisable, j’ai trouvé des ressources sur speedrun.com avec une route pour débutant, je trouvais le gameplay trop kiffant : j’avais trouvé un jeu à speedrun!! Du coup bah j’ai des heures de jeu maintenant à s’entrainer à finir le jeu le plus vite possible, et c’est très rigolo. Mon record tient à 4mn09, ce dont je suis assez content, parce que c’est assez court pour montrer la run à des copains en soirée par exemple. Et c’était mon premier upload sur speedrun.com, et je suis fier d’avoir mon nom sur ce leaderboard (je suis 101ème mais je me suis fait doublé 3 fois depuis cette run) Là ça fait un moment que j’y ai pas rejoué pour tenter de battre mon record, mais ça viendra un jour, le jeu est là il m’attend sagement :)


Pfouah ça faisait longtemps le dernier billet hein. J’vais essayer de rafraichir tout ça mais je promets rien, je sais pas si je vais garder le truc (même si j’aimerais beaucoup !). En tout cas j’espère que c’était pas une purge à lire parce que ça fait longtemps que j’ai pas écrit donc c’est ptet archi décousu et illisible. Parce que oui, j’avoue, j’ai la flemme de relire avant de publier, j’suis juste trop pressé de publier quelque chose. J’relirai ptet un autre jour

  1. je crois ? j’en sais rien en fait. mais c’est un oiseau quoi 

  2. parce que le jeu nous y aide un peu avec sa caméra, mais pas d’une manière désagréable, c’est pas que la caméra est incontrolable puisqu’elle est fixe, mais elle tourne autour de l’ile avec nous, donc ça change de temps en temps “d’angle de vue”, donc ça aide à fausser les repères. 

  3. de préférence commentée et en français, mais bon c’est pas toujours le cas, même si merci Speedons pour les travaux (et vivement l’édition 3 !) 


Il n'y a pas de commentaire sur ce blog, donc si vous voulez réagir à cet article, n'hésitez pas à venir m'en parler sur Mastodon, ou par mail. Des bisouxes !